MOMENT GREC

Posted on 24 avril 2014

 L’artiste français Emmanuel Saulnier qui a accepté de faire partie du comité de sélection du prix HYam en partenariat avec la Fondation Jean-Luc Lagardère,  mène avec son atelier de l’Ecole des Beaux-Arts de Paris une réflexion sur ce qui peut fonder la sculpture aujourd’hui dans le monde.
Après Istanbul, Valparaiso et Tokyo il poursuit ce projet à Athènes. Il l’a intitulé MOMENT GREC.
Ce projet a débuté à Paris au Palais de Tokyo lors d’un colloque de la Fondation Giacometti le 11 Décembre 2013. Il sera présenté à l’Institut de France d’Athènes dans une conférence rencontre le 14 Mai 2014 à 20 heures.
« Qu’y a-t-il de plus monumental en Europe que ce MOMENT GREC aujourd’hui ? Chacun se retrouve dans cette histoire originelle et actuelle. Chacun comprend tant l’importance de l’édifice symbolique que son extrême fragilité… »

_MG_2651 (533x800)

 

Ce MOMENT GREC sera l’occasion d’un séjour d’étude de l’atelier en Grèce au mois de Septembre 2014 et de nombreux entretiens avec des artistes, cinéastes, écrivains grecs… Pour mener ce projet Emmanuel Saulnier a fait appel à Fabrice Vannier, artiste ayant en charge l’étude et la réflexion sur la mosaïque aux Beaux Arts de Paris et à Anastassia Makridou-Bretonneau, curator et responsable de commandes publiques pour la Fondation de France.
Du 15 au 30 Septembre la vingtaine de jeunes artistes de l’Atelier Emmanuel Saulnier parcourra la Grèce pour y rencontrer artistes, cinéastes, critiques, architectes mais aussi vivre dans le pays .Puis tous se retrouveront du 25 au 30 Septembre à Egine pour un point sur ce voyage et faire état de leurs recherches et de leurs oeuvres en cours au Musée Folklorique de la ville.
Ils ouvriront à cette occasion le musée le 28 et 29 Septembre jour et nuit avec une grande installation, en une rencontre publique consacrée à ce projet.
En 2015 enfin l’atelier publiera un important ouvrage sur ce thème Moment Grec faisant appel à de nombreux contributeurs français et grecs…
Cette manifestation de l’atelier Emmanuel Saulnier à l’Ecole des Beaux Arts de Paris et cette publication franco-grecque sont placées sous l’égide de l’Institut Français d’Athènes.