IN FULL SWING

Posted on 14 octobre 2014

Pour leur exposition de rentrée, Yaël Haberthal et Philippe Zagouri ont invité Laurent Fiévet. Cet artiste visuel dont on découvrira bientôt l’une des oeuvres au Musée Picasso a revisité cinq films qui ont jalonné l’histoire du cinéma de Max Ophuls à Steven Spielberg. Quand la balançoire n’est plus un jeu d’enfant.  C’est au Salon H.
Dans la peinture, la balançoire évoque souvent l’ insouciance des scènes enfantines, la douce frivolité de la rencontre amoureuse et donne l’image d’une certaine légèreté qui dans Swing, l’oeuvre de Laurent Fiévet va vite se lézarder. Autour de cet objet ludique, l’artiste vidéaste tricote serré des ruses de guerre, afin d’ instiller des doutes, de réveiller des souvenirs, des sensations ou même des sentiments qui laissent ainsi affleurer les mystères de nos vies. Cerné par quatre écrans qui diffusent en simultané , le visiteur n’ a d’autre choix, que celui du questionnement.

lettre-d'une-inconnue03

Laurent Fiévet nous embrigade dans un rythme délicieusement infernal, entre ralentissements, accélérations, retour en arrière, bandes son onomatopéiques et répétions endiablées. Peu à peu, son oeuvre qui devient hypnotique,  égratigne, au scalpel, les repères et certitudes les plus quotidiens laissant ainsi percer  un nouvel état de conscience.  Rafraîchi, ouvert, en disponibilité.

jaws01bis (1)

Les personnages des Dents de la Mer, de Lettre à une inconnue, de Peter Ibbetson, du Fleuve ou encore d’Orgueil et préjugés sont mus par une mécanique secrète qui les condamne à d’ éternels recommencements. Ce qui n’est pas sans évoquer le héros absurde de Camus forcé à rouler inévitablement son rocher . Il faut imaginer Sisyphe heureux…
Le Salon H, 6/8, rue de Savoie 75006 Paris 0680176547. Jusqu’au 15 novembre. Du mardi au vendredi de 17 à 19 h ; le samedi de 15 h à 19 h. Tous les jours sur RV.

 

orgueil-bis-04